Dans quel état est le marché de l’immobilier en France en 2021 ?

L’économie et de nombreux secteurs ont été au point mort depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19 en France. Le secteur de l’immobilier, lui, n’a pas connu la crise. Les Français continuent d’investir dans la pierre, considérant le secteur de l’immobilier comme une valeur sûre.

Les Français continuent d’investir dans l’immobilier

Malgré l’apparition de la crise sanitaire en France, la tendance d’investissement préférée des Français se confirme. En effet, pour la majorité des habitants de l’Hexagone, l’immobilier est considéré comme étant une valeur sûre. Cela même en temps de crise. Depuis le début de l’année 2021, le marché de l’immobilier résiste bien à la crise.

Comparé à d’autres secteurs durement touchés par les restrictions sanitaires du gouvernement. Le secteur immobilier vient contredire toutes les annonces portées à son sujet pour le premier trimestre 2021. Il s’est même montré en forme, notamment sur le marché de l’immobilier ancien.

Une année 2020 pas comme les autres

Pour comprendre comment se porte le marché immobilier actuel, il est important de faire un bond en arrière pour voir ce qu’il s’y est passé en 2020. En toute fin d’année 2020, au 31 décembre, c’est un total d’un peu plus d’un million de transactions immobilières qui ont été enregistrées. Ce chiffre amène à une baisse de 4 % des transactions effectuées par rapport à l’année 2019.

Cela peut s’apparenter à une baisse progressive du marché de l’immobilier, mais il n’en est pas. En effet, l’arrêt total du secteur lors du premier confinement au printemps 2020 est un paramètre à prendre en compte. L’année 2020 est tout de même la deuxième meilleure année de l’histoire au niveau des volumes de ventes sur le sol français.

C’est tout de même un exploit lorsque l’on sait les difficultés rencontrées lors de cette période, en contexte de crise sanitaire. Il existe de nombreuses plateformes sur le web qui permettent la centralisation des annonces immobilières en France. Pour avoir accès à ces services, il est possible de visiter le site Realadvisor.

Des conséquences sur les prix et les délais

La bonne année 2020 dans le secteur de l’immobilier boosté par la crise sanitaire a eu des répercussions pour l’année 2021. En effet, les prix de l’immobilier sont en hausse nette sur la totalité du sol français. En moyenne, il est possible de constater, en un an, une progression des prix de 1,3 %.

C’est à Paris, future ville des Jeux olympiques en 2024, que le prix moyen au mètre carré est le plus élevé en France avec 10 535 euros le m². L’Ile-de-France connaît une augmentation des prix du secteur immobilier avec des prix avoisinants 4 400 euros le mètre carré. Cette hausse de prix est due à l’augmentation de la demande tout en ajoutant que l’offre se fait de plus en plus rare.

Les prix de vente sont en augmentation, mais il y a bien une baisse des délais de vente. En 2021, les délais moyens de vente sont évalués à 84 jours. C’est quatre jours de moins par rapport au dernier trimestre de l’année 2020. Par exemple, les délais à Paris sont aux alentours de 76 jours tandis que d’autres régions enregistrent des délais allant jusqu’à 91 jours.

L’impact de la crise sanitaire sur le marché de l’immobilier

La crise sanitaire a eu et aura encore un impact sur les envies des Français en termes de biens immobiliers. Avec les confinements qui se sont suivis, les Français se sont rendu compte de l’importance des espaces de vie d’une maison ou d’un appartement, mais aussi l’atout de détenir un bout de jardin.

Il est possible de constater un exode des habitants des grandes villes en direction des régions à proximité. Les raisons de ces changements sont plutôt simples. La plupart des habitations dans les métropoles ne sont pas grandes en superficie. Ces citadins veulent plus de place chez eux, car ils ont l’impression d’en manquer.

Sortir des grandes villes pour améliorer le confort de vie

L’autre raison vient aussi des prix qui s’appliquent dans les grandes villes. En combinant un manque de place et des prix exorbitants, il est normal de voir les populations fuir progressivement de la ville pour s’orienter vers de plus petites villes ou villages. Ces derniers sont plus accessibles en termes financiers.

Les conditions de vie ne sont pas non plus les mêmes qu’en ville. La vie y est plus agréable, notamment avec une réduction du stress dû au brouhaha constant de la ville et de la pression sociale qui s’y tient. Ce phénomène de départ des grandes villes était plutôt concentré vers Paris, mais depuis peu des villes comme Lyon voit ses habitants la « fuir ». Pour de nombreux experts, les prix des grandes villes se réorienteront avec l’exode qu’elles connaissent.

Ces hausses successives des prix, d’année en année dans l’immobilier, ne pourront pas durer éternellement. Les changements de comportement des Français sont nouveaux pour les prévisionnistes. Mais force est de constater que les envies de verdures et d’espace des habitants de l’Hexagone ont défrayé toutes les chroniques en 2020. Nul doute que l’année 2021 soit pleine de rebondissements.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Quelles démarches pour vivre dans de l’immobilier écologique ?

L'immobilier est un des secteurs les plus nocifs pour l'empreinte carbone. Entre la construction et la vie des bâtiments, les dépenses énergétiques dans ce...

Lier écologie et économies pour un bon investissement

La crise écologique est au cœur des réflexions immobilières. La Loi Climat, actuellement discutée au Sénat, cherche par exemple à repenser les sources énergétiques...

Faut-il investir dans un viager en 2021 ?

La crise sanitaire liée à la Covid-19 est venue s'immiscer dans les ventes immobilières en viager. N'ayant pas encore une grande part de marché, en comparaison avec...

Articles récents

Articles populaires

Comment calculer prix viager
Réduction et crédit d’impôt

Liens utiles

Nous contacter
France Finance
Guide défiscalisation
Comparateur d'assurance habitation
Guide loi pinel