Lier écologie et économies pour un bon investissement

La crise écologique est au cœur des réflexions immobilières. La Loi Climat, actuellement discutée au Sénat, cherche par exemple à repenser les sources énergétiques premières et établir des zones à faibles émissions. Toutes ces démarches s’accompagnent de nombreuses aides de l’État pour participer à cette transition. Pour les futurs acheteurs, combiner économies et écologie semble alors être le doublé gagnant.

Investir en loi Pinel, un choix stratégique

L’atout principal de ce choix d’achat tient probablement des nouvelles dispositions du gouvernement. Depuis 2014, et renouvelée encore cette année, la Loi Pinel assure en effet des intéressements favorables à certains achats. Un certain seuil énergétique étant à respecter, investir en Loi Pinel se combine alors facilement à des volontés écologiques. 

Il est recommandé de se tourner vers ces spécialistes de l’immobilier et de l’investissement pour mieux définir son projet. En effet, depuis sa promulgation, la loi Pinel a été soumise à plusieurs modifications et avenants. La Bretagne, par exemple, a souhaité redéfinir les zones prioritaires de demandes locatives. Il est alors nécessaire de se référer aux cartes établies par le préfet de région. 

De plus, il faut être attentif au devenir du logement acheté. Des conditions existent autour de la location future. Le locataire doit répondre à un maximum de revenus fiscal, et ne peut pas être de la famille du propriétaire s’il dépend encore de son foyer fiscal. Un plafond de loyer est fixé, ainsi que l’obligation de louer vide en tant qu’habitation principale.

Réduire son impôt fiscal grâce à son investissement

Si les conditions sont remplies, l’investissement permet de profiter d’une réduction sur son taux d’imposition allant jusqu’à 21%. La valeur du taux sera déterminée selon l’engagement de location. Il peut être d’une durée initiale de 6 ans ou de 9 ans. Certains sites de conseil en gestion de patrimoine global proposent diverses solutions permettant, par exemple, d’investir en loi Pinel.

Investir en loi Pinel, pour un engagement initial de 6 ans, c’est :

  • une réduction totale de l’impôt de 12% ;
  • si cet accord est reconduit de 3 ans, la remise est de 2% par an, soit 6% au total ;
  • si une seconde reconduction de 3 ans a lieu, la réduction est de 3% au total.

De fait, pour un premier engagement de 6 ans reconduit deux fois, l’investisseur peut atteindre 21% de réduction sur son imposition. Le système est équivalent pour un engagement initial de 9 ans, avec une réduction d’impôt de 18%. Un seul renouvellement est autorisé, de 3 ans, permettant d’obtenir 3% de réduction supplémentaire. 

Les avantages d’un investissement durable

La mode des habitations durables n’est pas nouvelle. Ces dernières années, alors que l’esprit collectif réalise la crise écologique en cours, de nouvelles habitudes naissent. De plus en plus de consommateurs se tournent ainsi vers le local. Cela tant dans leur vie quotidienne que dans leurs achats d’importance. Énergie, aliments, mais aussi, son habitation. Les fournisseurs d’énergies alternatives comme les professionnels de l’habitat durable sont alors de plus en plus nombreux. 

Si l’étiquette verte est encore synonyme de plus onéreux pour beaucoup, la réalité est toute autre. D’autant plus que de nombreuses aides encouragent les particuliers à participer à cette transition énergétique. Le gouvernement met en effet en place plusieurs aides, telles que Ma Prime Renov’ ou les aides de l’ANAH. Ces dernières évoluent en budget selon la nature des travaux effectués et les revenus du ménage. 

L’investissement durable est aussi, sur le long terme, plus avantageux. L’acheteur s’assure d’avoir un bâtiment aux normes et à la faible consommation d’énergie. Les travaux de rénovation effectués sur de vieux bâtiments comptent aussi. La Loi Climat projette après tout de bloquer l’accès à la location aux habitations jugées “passoires thermiques”. Investir dans du neuf, comme dans un projet de construction ou de rénovation, semble être une bonne idée.

Comment choisir la zone où investir ?

Pour combiner les avantages de la Loi Pinel et répondre aux attentes écologiques de nombreux locataires, bien choisir sa zone est primordial. Les conseils du spécialiste seront précieux, mais il est déjà possible de se faire une idée. En effet, pour répondre aux conditions d’obtention de la réduction d’impôts, le bien acheté, construit ou rénové doit se trouver dans une zone précise. 

Des simulateurs permettent de se renseigner sur la situation de sa location de choix. Si le bien se situe ou devrait se situer en zone A, A bis ou B1, il est éligible à la loi Pinel. Les principales zones concernées par la Loi Pinel sont des zones où la situation locative est jugée tendue. Parmi elles, la région parisienne, lyonnaise ou encore la Côte d’Azur.

Le choix de sa zone d’investissement peut aussi tenir compte des nouvelles demandes liées à la Loi Climat. Cette dernière souhaite élargir le nombre de zones à faible émission d’ici 2030. Les logements s’assurent ainsi un contexte extérieur plus sain, ou moins pollué. De nombreuses ZEF sont également concernées par la loi Pinel. Ainsi, à Grenoble, Marseille ou Nice, l’acheteur conciliera investissement économique et avancée écologique.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Quelles démarches pour vivre dans de l’immobilier écologique ?

L'immobilier est un des secteurs les plus nocifs pour l'empreinte carbone. Entre la construction et la vie des bâtiments, les dépenses énergétiques dans ce...

Dans quel état est le marché de l’immobilier en France en 2021 ?

L'économie et de nombreux secteurs ont été au point mort depuis le début de la crise sanitaire liée à la Covid-19 en France. Le secteur de l'immobilier,...

Faut-il investir dans un viager en 2021 ?

La crise sanitaire liée à la Covid-19 est venue s'immiscer dans les ventes immobilières en viager. N'ayant pas encore une grande part de marché, en comparaison avec...

Articles récents

Articles populaires

Comment calculer prix viager
Réduction et crédit d’impôt

Liens utiles

Nous contacter
France Finance
Guide défiscalisation
Comparateur d'assurance habitation
Guide loi pinel