Ce qu’il faut savoir avant de débuter votre activité d’artisan

Vous démarrez votre activité d’artisan ? Il importe de disposer de certaines informations, notamment en ce qui concerne vos obligations et les bonnes pratiques pour que votre activité prospère. Par exemple, vous êtes tenu d’élaborer un plan d’affaires cohérent. De même, il faudra souscrire impérativement une assurance décennale. Cependant, ces préalables ne sont pas les seuls.

Souscrivez une assurance décennale avant de débuter

La souscription d’une assurance décennale est une obligation légale pour tout artisan constructeur. Vous devez y souscrire avant le début de votre activité pour bien s’assurer en tant qu’artisan et en présenter l’attestation au commanditaire de l’ouvrage. Il s’agit d’un contrat d’assurance qui couvre financièrement la réparation de malfaçons et désordres qui affectent la solidité du bâtiment et le rendent inadapté à sa destination, dès lors qu’ils sont constatés après la réception du chantier par le maître d’ouvrage.

La particularité de la décennale est d’opérer pendant une décennie, à compter de la date de réception du chantier. Au-delà de cette durée, la garantie décennale ne peut être invoquée pour réparer un dommage, qui relèverait dans ce cas de l’usure naturelle du bâtiment. Pour en revenir au statut de constructeur, il fait référence à tout artisan lié à un maître d’ouvrage par un contrat de louage ; qu’il effectue des travaux neufs ou de rénovation pour un maître d’ouvrage.

Si vous êtes sous-traitant, vous n’y êtes donc pas tenu, n’étant pas directement lié au maître d’ouvrage. En souscrivant une garantie décennale, vous protégez votre activité. En effet, par défaut d’assurance décennale, plusieurs artisans ont dû réparer de leurs propres deniers des dommages en décennale. Conséquence : ils ont été obligés de mettre la clé sous le paillasson, n’ayant pas pu se remettre sur pied financièrement après avoir réglé ces réparations de leurs poches. Toutefois, bien s’assurer en tant qu’artisan suppose aussi de souscrire d’autres assurances utiles.

homme réparation toiture chantier

Créez un plan d’affaires et suivez vos progrès

Le succès et la pérennité de votre activité artisanale dépendent du plan d’affaires sur lequel elle repose. Le plan d’affaires définit les bases de votre projet professionnel. Nous irons même plus loin en disant qu’il en détermine la viabilité. Dans une autre mesure, le plan d’affaires s’apparente à la feuille de route que vous allez suivre pour porter et faire durer votre business d’artisan.

En plus de présenter la plus-value que vous comptez apporter à vos cibles, le business plan doit également mettre en exergue une étude du marché artisanal, laquelle atteste de l’opportunité pour vous de vous lancer. C’est aussi à travers ce document stratégique que vous allez définir les cibles de votre activité d’artisan, et les segmenter. L’idée de la segmentation est de structurer votre clientèle de façon précise dans votre business plan, et postérieurement votre offre.

En outre, le plan d’affaires précise ce que vous proposez de plus que vos concurrents artisans. D’ailleurs, il faudra procéder aussi à une segmentation de ces derniers et intégrer à votre business plan une analyse concurrentielle. Évidemment, le plan d’affaires ne saurait occulter l’aspect financier de l’activité et les entrées espérées. Ces différents aspects sont essentiels dans l’hypothèse d’une recherche de financement auprès de banques ou partenaires financiers pour débuter.

Une fois à la phase pratique de votre activité, vous devez suivre vos progrès. Après un trimestre d’exercice, où en êtes-vous par rapport à votre plan d’affaires ? Atteignez-vous vos objectifs ? Cette sorte d’introspection est nécessaire pour ajuster les voiles et poursuivre votre activité de plus belle.

Créez un site internet pour développer votre activité artisanale

Le site internet est un outil incontournable pour toutes les activités aujourd’hui. L’activité d’artisan n’est pas en reste. La conception d’une plateforme web vous permet de promouvoir votre activité sur internet, sachant que la plupart de vos clients s’y trouvent. De fait, avec la digitalisation, les clients ont tendance à rechercher les professionnels dont ils ont besoin sur internet. Créer un site web pour votre activité vous permettra donc d’être trouvé facilement.

Le site internet est le moyen de renseigner votre public cible sur votre activité, vos prestations, votre zone d’intervention, vos tarifs. C’est via cette interface que vous pourrez proposer un devis à vos clients pour les inciter à vous solliciter pour leurs projets. Le site web est aussi le canal idéal pour présenter vos réalisations, mettre en avant votre savoir-faire. Il vous offre aussi un avantage concurrentiel et la possibilité d’augmenter votre portefeuille client.

Pour concevoir votre site web, vous devez faire appel à un professionnel. Celui-ci se chargera aussi d’optimiser le site pour le référencement naturel (SEO). Ainsi, votre site se positionnera dans les résultats de recherche Google. Suggérez aussi à votre professionnel de faire le référencement local de votre site, afin qu’il apparaisse en premières places sur les recherches de proximité. Il se chargera aussi d’intégrer les autres exigences du SEO pour une présence durable.

Enfin, assurez-vous que votre site d’artisan mette clairement en avant :

  • une présentation de votre activité,
  • un formulaire de contact,
  • une galerie photos de vos réalisations,
  • vos coordonnées et informations de contact,
  • vos pages de prestation.

artisans appel chantier

Renseignez-vous sur les normes de votre secteur

Pour exercer dans n’importe quel secteur d’activité, il y a des normes à respecter. Pour débuter votre activité d’artisan, vous devez vous informer sur ces normes et les respecter. Par exemple, il est nécessaire de maîtriser la réglementation sur la sécurité au chantier. De plus, si votre activité d’artisan consiste essentiellement à travailler en hauteur, vous devez connaître et respecter les normes relatives au travail en hauteur.

Mettre à la disposition de vos salariés des équipements de protection individuelle et collective, sécuriser les zones à risques sur le chantier, équiper vos ouvriers intervenant en hauteur… sont autant d’obligations auxquelles vous êtes tenu. Ces exigences ne sont cependant pas les seules à respecter pour commencer votre activité d’artisan.

En effet, vous devez vous assurer d’avoir les diplômes et/ou l’expérience professionnelle requis pour l’activité que vous allez exercer. La déclaration de votre entreprise au CFE, l’immatriculation de l’entreprise, l’obtention de la carte d’artisan ambulant si vous intervenez hors de la zone de domiciliation de votre entreprise, sont aussi des exigences à respecter. De même, ayez les certifications requises dans votre secteur d’activité.

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Selogerpro : un portail efficace pour les professionnels de l’immobilier

Le logiciel de gestion immobilière est l'arme essentielle des agents immobiliers pour gérer efficacement leurs opérations. Les professionnels peuvent désormais gérer toutes sortes de...

Immobilier d’entreprise : les secteurs de Toulouse à privilégier

Connue pour ses magnifiques édifices, la ville de Toulouse est également réputée pour ses nombreuses opportunités d'affaires. En réalité, de nombreux entrepreneurs souhaitent s'y...

3 choses à savoir sur l’architecte de luxe

Le luxe a envahi sans détours le domaine de l'architecture. De cette fusion est né un nouveau corps de métier très en vogue actuellement...

Articles récents

Articles populaires

Comment calculer prix viager
Réduction et crédit d’impôt

Liens utiles

Nous contacter
France Finance
Guide défiscalisation
Comparateur d'assurance habitation
Guide loi pinel