Le crowdfunding immobilier en pleine expansion

L’année 2020, frappée de plein fouet par le Covid, a été une période compliquée. Cependant, le crowdfunding immobilier a su tirer son épingle du jeu et s’étendre, bien que son succès ait été légèrement freiné par la crise sanitaire. Les investisseurs, comme les promoteurs, se tournent vers cette méthode de financement pour réaliser leurs projets immobiliers.

500 millions d’euros collectés

L’année s’est terminée en beauté pour le crowdfunding immobilier : il dépassait, fin décembre, le demi-milliard d’euros collectés. Littéralement, le terme « crowdfunding » veut dire « financement par la foule ». Dans le domaine immobilier, c’est une solution de financement où chacun peut apporter son apport personnel pour qu’un projet d’achat foncier ou une construction immobilière se concrétisent. Ainsi, ce n’est plus une seule entité, comme dans le cas traditionnel d’un prêt auprès d’une banque, qui finance le projet immobilier en question, mais des centaines, voir des milliers, de personnes. Et si toute la somme requise n’est pas récoltée, cela n’empêche rien, car l’argent reçu représente un apport conséquent pour obtenir le prêt d’une banque. En cas d’échec, les investisseurs sont remboursés. Pour trouver des projets ou en lancer, le mieux est de se rendre directement sur les meilleures plateformes de crowdfunding immobilier.

Le crowdfunding immobilier est un concept qui séduit : il ne cesse de progresser ces dernières années. Ainsi, en 2016, il récoltait 55 millions d’euros, 373 millions en 2019 pour finir par atteindre les 500 millions en 2020, et cela, malgré la crise sanitaire. En début d’année, il affichait une progression de 106 % par rapport à 2019, avant d’être stoppé par le premier confinement et de reprendre son évolution en mai. Les montants moyens collectés en 2020 ont fini par être 30 % plus élevés qu’en 2019.

Un avenir prometteur

Malgré un secteur immobilier fortement touché par la crise, le crowdfunding immobilier a réussi à continuer vers sa lancée, comme le montre le succès des collectes. Et pour cause, le système plaît : plus d’un million de personnes ont engagé plus d’1,2 milliards d’euros dans le crowfunding en France. Il offre un rendement moyen attractif, et son aspect digitalisé le rend moderne et accessible, même pour les plus novices.

Sur les deux dernières années, des acteurs immobiliers emblématiques sont arrivés sur ce marché, suite au relèvement du seuil à 8 millions d’euros qui permet de financer des projets plus importants. Il est prévu, qu’en 2021, les promoteurs les plus conséquents se tournent aussi vers les plateformes de crowdfunding immobilier. Avec le Covid-19 et les mesures sanitaires qui ont freiné les chantiers et entraîné des retards administratifs, les promoteurs manquent de fonds propres, alors même que les banques, de leur côté, exigent un niveau de fonds plus important qu’auparavant. Le financement participatif pourrait bien régler ces problèmes.

 

Get in Touch

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Articles similaires

Cyberpret est-il vraiment le meilleur courtier de prêts immobiliers ?

Le rôle du courtier immobilier, c’est de vous trouver une offre de prêt immobilier à des taux beaucoup plus bas que ce que vous...

Immobilier : un marché porteur malgré la crise sanitaire

Avec plus d’un million de transactions au compteur en 2019, le marché de l’immobilier semble résister à la crise sanitaire liée à la propagation...

Enquête : les permis de construire en matière de logements ont chuté dans l’Hexagone

Suite à une forte reprise au cours de la saison estivale dernière, la construction de logements sur le sol national a marqué le pas...

Articles récents

Articles populaires

Comment calculer prix viager
Réduction et crédit d’impôt

Liens utiles

Nous contacter
France Finance
Guide défiscalisation
Comparateur d'assurance habitation
Guide loi pinel