Faut-il acheter un immeuble de rapport ou des parts de SCPI ?

Faut-il acheter un immeuble de rapport ou des parts de SCPI ?

Acheter un immeuble de rapport constitue une excellente solution pour préparer sa retraite. Etre maître de chez soi sans subir les affres de la copropriété, voilà une option tout à fait pertinente. Généralement, au vu des prix pratiqués, cette forme d’investissement connaît plus de succès en zone rurale qu’en pleine ville. La SCPI permet, quant à elle, d’accéder à des biens de qualité avec des faibles montants. Ces deux types d’investissement présentent leurs avantages et leurs inconvénients. Quels sont-ils ?

En quoi consiste l’investissement en immeuble de rapport ?

L’investissement en immeuble de rapport concerne les biens composés de plusieurs unités d’habitation ou de commerces, destinés à être loués. On les appelle comme cela puisqu’il s’agit d’investir dans le but de générer des revenus à leurs propriétaires. Les retours financiers proviennent alors des différents locataires des appartements et des locaux commerciaux. C’est donc une stratégie particulière en termes d’investissement locatif. Bien que la structure soit comparable à une copropriété, l’immeuble de rapport se différencie puisqu’il n’y a qu’un seul investisseur.

Bannière 728x90

Les avantages

  • le prix au mètre carré est plus faible
  • les charges liées aux parties communes sont réduites
  • un immeuble de rapport est plus simple à gérer
  • la mutualisation des risques puisqu’il y a plusieurs habitations

Les inconvénients

  • le délai de revente est plus long
  • les travaux d’entretien représentent un gros budget
  • le crédit bancaire est plus difficile à obtenir

Quelle différence avec la SCPI ?

La Société Civile de Placement Immobilier est une structure permettant de réunir des épargnants autour d’un projet immobilier important. Les investisseurs deviennent alors des associés. Ils doivent confier leur gestion immobilière à une équipe de spécialistes qui se chargent de tout. Les investisseurs vont donc percevoir des revenus issus des loyers perçus en fonction de leur part.

Les avantages

  • la SCPI est accessible sur le plan financier
  • elle permet de diversifier ses placements
  • toute la gestion est assurée par des professionnels
  • le risque est mutualisé lorsqu’il s’agit d’un large patrimoine
  • la rentabilité est satisfaisante
  • il n’y a pas de frais de notaire vu qu’il s’agit d’un achat immobilier indirect

Les inconvénients

  • récupérer ses fonds après la vente est parfois long
  • les SCPI sont sensibles à l’évolution du marché immobilier
  • la fiscalité n’est pas toujours avantageuse
  • les frais d’entrée représentent environ 10 % et sont prélevés en une seule fois

Finalement, l’immeuble de rapport se démarque du fait qu’il n’y a qu’un seul investisseur qui achète plusieurs habitations. La SCPI, quant à elle, nécessite plusieurs épargnants, mais l’investissement de départ est plus accessible aux particuliers.

Bannière 728x90

Laisser un commentaire