Crédit immobilier: nouvelle crise financière

Durée d’endettement record pour les Français : faut-il craindre une nouvelle crise économique ?

Avec le maintien des taux d’intérêt très bas par les banques en cette fin d’année 2018, les Français sont de plus en plus nombreux à souscrire à un crédit immobilier. Cette situation tout à fait propice aux investissements immobiliers et aux primo-accédants les encourage également à s’endetter sur de beaucoup plus longues périodes. Une situation qui préoccupe certains observateurs.

Des crédits toujours plus longs

En cette année 2018, les crédits immobiliers ont été très nombreux grâce aux taux qui sont redescendus et qui se sont maintenus très bas. Résultat, la période de remboursement s’est allongée jusqu’à atteindre la moyenne de 225 mois, soit environ 19 ans. Le record de durée d’endettement avait été atteint en 2007 avec 230 mois.

Si cette situation profite largement au marché immobilier avec une plus grande accessibilité pour les investisseurs et les particuliers qui achètent une résidence principale, ainsi qu’une hausse des prix significative pour les vendeurs, elle inquiète également la Banque centrale qui craint les retombées négatives d’une telle inflation.

L’assurance emprunteur

L’allongement de la durée d’endettement pousse également beaucoup de particuliers à se tourner vers des organismes comme Crédit Assurance pour renégocier leur assurance emprunteur. Effectivement, l’assurance emprunteur représente une part importante du coût mensuel du crédit immobilier et renégocier son prix peut vous faire économiser beaucoup d’argent.

Par ailleurs, les possibilités de choisir sa propre assurance emprunteur pour les particuliers ont été élargies et simplifiées. Vous pouvez désormais changer d’assurance alors que votre crédit et encore en cours et à la fin de chaque année si vous le souhaitez. Cependant, pour éviter que cela se traduise en une inflation continue et incontrôlée, l’État a prévu d’augmenter les taxes sur ces assurances dès l’année 2019.

Le spectre d’une nouvelle crise

Lorsque l’on pense à la dernière crise financière, celle qui avait brutalisé l’économie mondiale dès l’année 2008, on repense immédiatement à la fameuse crise des subprimes. À l’époque, l’augmentation massive de l’endettement des particuliers avait accéléré l’inflation et poussé les banques à la faillite quand leurs clients ne pouvaient plus les rembourser.

Par conséquent, apprendre que la durée d’endettement des Français a presque rattrapé son niveau record de 2007 ne rassure vraiment pas les observateurs du monde économique. Beaucoup d’entre eux prédisent déjà une crise économique pour 2020 et, même s’il faut prendre ces affirmations avec le recul que leur caractère faussement prophétique exige, il ne faut tout de même pas prendre à la légère les conséquences d’une telle conjoncture.

Laisser un commentaire