Assurance crédit immobilier

Assurance crédit immobilier : vers une plus grande fluidité du marché

Lorsqu’un particulier emprunte de l’argent à une banque, que ce soit dans le cadre d’un crédit immobilier ou d’un crédit à la consommation, il souscrit également à une assurance emprunteur. Cette assurance fait gonfler les taux d’intérêt et permet à la banque d’être sûre de récupérer son argent quoiqu’il arrive. Si les consommateurs avaient, jusque-là, l’illusion du choix de cette assurance, il semblerait que cela devienne bientôt une réalité.

Choisir son assurance emprunteur, l’illusion du choix

Jusqu’à aujourd’hui, lorsque vous souscrivez à un crédit, votre seule obligation était de souscrire également à une assurance emprunteur. Vous n’étiez pas obligé de prendre celle que vous proposait votre banque et vous pouviez en trouver une moins chère vous-même, à condition qu’elle offre la même protection que l’assurance proposée par votre banque.

Cependant, les démarches étaient fastidieuses et risquées. En effet, l’obtention d’un prêt n’est pas toujours une démarche aisée pour beaucoup de ménages qui se sentent déjà chanceux d’avoir obtenu cet argent. Par conséquent, dans les faits, les renégociation d’assurances emprunteur étaient très rares.

Un impact important sur vos investissements

Pourtant, comme l’explique le site Netinvestissement, la rentabilité d’un investissement locatif est faite de nombreux petits détails. Parmi ces détails, le montant des mensualités de votre prêt en est un de taille. Or, une partie de ces mensualités est entièrement consacrée au paiement de l’assurance emprunteur et des intérêts exigés par l’organisme partenaire de votre banque.

Résultat, choisir une assurance emprunteur moins chère peut vous faire économiser de milliers d’euros à la fin de votre remboursement. Cela peut également participer à déterminer si oui ou non votre investissement locatif s’avérera rentable. En effet, bien souvent, de tels investissements rapportent peu chaque mois et le montant des mensualités peut grandement peser dans la balance.

Une plus grande fluidité du marché

À la lumière de toutes ces informations, le Conseil Constitutionnel a autorisé, en 2018, la mise en place d’une loi qui autorisera les particuliers à changer d’assurance emprunteur chaque année avec, en plus, un effet rétroactif sur les contrats en cours. Cela implique donc que vous pourrez changer d’assurance emprunteur et faire d’importantes économies chaque mois, même 5 ans après avoir souscrit à votre emprunt.

L’objectif d’une telle mesure, outre redonner du pouvoir d’achat aux particuliers, c’est de fluidifier davantage un marché qui était, jusque-là, largement monopolisé par les banques et les services d’assurances avec lesquels elles avaient noué des partenariats. Désormais, à condition de remplir les mêmes exigences, tous les assureurs pourront proposer des assurances emprunteurs.

Laisser un commentaire