Le marché de l'immobilier à Vannes

Immobilier à Vannes : très forte demande

Comme dans de nombreuses régions de France, l’heure est au bilan et aux prévisions chez les professionnels de l’immobilier morbihannais. C’est Vannes qui enregistre le plus grand nombre de transactions en 2016, avec une tendance qui se confirme en ce début 2017.

Vannes : un nombre de transactions record

Si l’ensemble de la Bretagne enregistre une hausse du volume des transactions immobilières en 2016, c’est Vannes qui bat tous les records dans le Morbihan, tout du moins si l’on en croit les professionnels du secteur comme Orpi Morbihan. Ainsi, le volume des transactions dans l’ancien l’an passé aurait atteint et même surpassé les chiffres de 2011 qui était déjà un excellent cru. Et il semblerait que la tendance prenne encore un peu plus de vitesse si l’on en juge les chiffres des premiers mois de 2017.

Maisons individuelles et appartements, la dynamique est-elle la même ? En ce qui concerne les premières, la demande est extrêmement forte. Le nombre de personnes poussant la portes des agences immobilières vannetaises en quête d’une maison dans l’ancien ou en neuf n’a jamais été aussi important. Toutefois, l’offre du marché est particulièrement faible. La faute au manque de terrains disponibles dans Vannes même. Et quand il y a une offre, ce sont généralement des promoteurs qui la rafle avec pour objectif de raser l’habitation en place et pour construire des collectifs.

Du coup, ceux qui veulent accéder à la propriété ou qu’il sont désireux d’investir dans la pierre n’ont d’autre alternative que de se rabattre sur des appartements. Au cœur de la ville, il y a du choix, mais 80% des logements nécessitent des travaux de rénovation parfois conséquents. Pourtant, cela ne freine pas les acheteurs qui font encore une bonne affaire grâce à des taux d’intérêt très attractifs.

Morbihan, des disparités

Si l’ancien se négocie facilement sur Vannes, plus on s’éloigne de la ville et plus la durée moyenne de vente s’allonge. Comme le confirme Orpi Immobilier Lorient, ce sont les villes les plus importantes qui tirent leur épingle du jeu, des villes telles que Lorient. Le pourtour du golfe du Morbihan et, d’une manière générale, tous les biens immobiliers en bord de mer trouvent acquéreur très rapidement, et à des prix en hausse soutenue.

En revanche, c’est une toute autre histoire pour ceux qui sont situés plus dans les terres et loin d’une grande agglomération. Mais ce n’est pas spécifique au Morbihan et encore moins à la Bretagne, puisque c’est une tendance qui se généralise sur l’ensemble du territoire français.

Laisser un commentaire